Sleeping Beauties et Le Pouvoir: Femmes fortes ou femmes endormies?

Sleeping Beauties et Le Pouvoir: Femmes fortes ou femmes endormies?

Je viens de terminer deux briques, qui m’ont tenue en haleine pendant quelques semaines: Le Pouvoir, de Naomi Alderman et Sleeping Beauties, de Stephen King. A priori, rien ne reliait ces deux romans. Mais après lecture, les points communs et les dissemblances entre les deux m’ont vraiment donné envie d’en faire un blogpost commun.

Poursuivre la lecture de « Sleeping Beauties et Le Pouvoir: Femmes fortes ou femmes endormies? »

Lecture jeunesse: La déclaration des droits des filles/garçons

Lecture jeunesse: La déclaration des droits des filles/garçons

Pour inaugurer cette série de livres jeunesse inclusifs et sans stéréotypes de genre, je voulais vous parler de deux bouquins très bien foutus: les déclarations des droits des filles et des garçons, écrits/illustrés par Elisabeth Brami et Estelle Billion-Spagnol et édités chez Talents Hauts.

Poursuivre la lecture de « Lecture jeunesse: La déclaration des droits des filles/garçons »

Et si c’était possible?

Et si c’était possible?

Fin de l’année dernière, Saint-Nicolas (alias l’Amoureuse géniale) m’a offert le dernier roman de Baptiste Beaulieu, Toutes les Histoires d’Amour du Monde. Elle sait combien j’aime ce médecin-auteur-humaniste, tant pour ses romans que pour ses interventions publiques (si vous ne l’avez pas encore fait, allez jeter un œil sur sa page Facebook, Alors Voilà).

Poursuivre la lecture de « Et si c’était possible? »

Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

La semaine dernière s’est tenu le premier Salon du Livre Jeunesse de Bruxelles. J’y suis évidemment allée et j’ai débusqué pour vous toute une série de livres féministes et inclusifs pour tous les goûts et tous les âges.

Petite sélection sans ordre ni classement, en fonction de mes pérégrinations dans le Salon. Poursuivre la lecture de « Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs »