Un anniversaire en pyjama

Un anniversaire en pyjama

Pour son 9ème anniversaire, ma maximini nous avait demandé de pouvoir organiser une soirée pyjama à la maison avec des ami(e)s. Si une telle activité vous tente (ou plutôt, tente vos marmots), voici quelques pistes pour que cet anniversaire se passe au mieux.

Le nombre d’invité.s

Il est important de tenir compte des éléments suivants:

  • la taille de votre habitation: l’objectif de vos marmots est de passer leur soirée/nuit ensemble. Donc, tout dépend du nombre que vous pourrez faire dormir dans la pièce qui leur sera dédiée
  • le choix de votre enfant: souhaite-il inviter juste son meilleur ami ou plusieurs copains?
  • votre budget: entre les repas, les activités, les petits cadeaux, les snacks et le reste, les coûts d’une telle soirée peuvent vite grimper
  • Votre patience et résistance au bruit: entre 2 et 25, l’impact ne sera pas le même…

Chez nous, on avait autorisé la maxi à inviter deux ou trois ami.e.s (elle a opté pour ses deux meilleurs amis). Avec elle et sa sœur, cela signifiait 4/5 enfants à la maison ce qui est amplement suffisant selon mes critères (et notre maison).

Quelle durée?

Gardez en tête que les enfants voudront passer du temps ensemble, donc prévoyez au moins une demi-journée de jeux en plus de la nuit. Vous pouvez par exemple choisir une arrivée en après-midi ou un départ tardif.

Nous avions opté pour une invitation du samedi 18h au dimanche 15h. C’était le timing parfait pour qu’ils aient le temps de s’amuser ensemble tout en me permettant de préparer (avant), ranger (après) et passer un peu de temps en famille.

Les activités

Tout dépend de votre créativité et de votre énergie. Mon conseil? Ne surchargez pas le temps avec trop d’activités structurées. N’oubliez pas que les enfants auront envie de jouer/discuter ensemble librement, sans être encadrés comme il le sont la plupart du temps.

Voici cependant quelques idées, basées sur ce que nous avons fait ou ce que je peux imaginer pour ce genre de soirée:

  • Préparation d’une pâte à pizza pour le repas. C’est sympa, ludique, drôle et délicieux. Recette et tutoriel de pétrissage ici: https://embrouillaminis.blog/2018/05/02/preparer-sa-pate-a-pizza-un-jeu-denfants/
  • Réalisation de porte-clés ou marque-pages en plastique magique. Pensez dans ce cas à avoir des images que les enfants pourront décalquer s’ils n’ont pas envie de réaliser leur propre dessin.
  • Activité pinata. Vous pouvez soit l’acheter, soit la construire vous-même (je n’ai pas encore de tuto sur le blog mais le net en regorge).
  • Un jeu de société, que ce soit un classique ou un nouveau jeu à faire découvrir. Nous avions pour notre part opté pour Catane Junior.
  • Un film et du pop-corn. Classique mais toujours efficace. A choisir avec les enfants en fonction de leur tranche d’âge.
  • Des jeux d’eau ou d’adresse à l’extérieur, si le temps le permet.
  • Réalisation de biscuits sablés. Vous pouvez préparer la pâte à l’avance mais pensez à emprunter rouleaux à pâtisserie et emporte-pièces pour que les enfants puissent les préparer en même temps.
  • Et plein d’autres choses: jeux vidéos, chasse au trésor, bricolages, peinture (ça fait aussi un souvenir à ramener), activité manuelle selon les goûts de l’enfant qui invite, …

Et qu’est-ce qu’on mange ?

Prévoyez du facile, que vous pouvez préparer à l’avance et que tout le monde aime: pizza, lasagne, croque-monsieur, pâtes bolo/carbo,… Si vous ne connaissez pas bien les enfants que vous invitez, n’hésitez pas à demander aux parents s’il y a des choses qu’ils ne peuvent/veulent pas manger.

Et la nuit? Bavardage ou couvre-feu?

Alors là, je dirais que c’est à évaluer en fonction de l’âge de l’enfant et de vos limites. Mais il me semble important que cette soirée pyjama respecte le sommeil des autres membres de la famille et qu’elle n’ait pas de répercutions sur le niveau de fatigue des jours qui suivent.

Personnellement, j’ai opté pour une extinction des feux à 22h30, ce qui était largement suffisant pour leur permettre de bavarder dans leurs lits sans détruire ma nuit.

Quelques petites astuces pour terminer…

  • Si vous avez envie de nouer ou d’approfondir les liens avec les parents, proposez leur de rester pour l’apéro (en déposant les enfants) ou pour le gâteau (en venant les chercher). Nous avions opté pour la première option et sommes restés jusqu’à 21h à papoter tous ensemble.
  • Tentez de ne pas mettre de limite de genre dans le choix des ami.e.s que votre enfant peut inviter. Votre petite fille souhaite inviter son meilleur ami? Votre garçon souhaite inviter son « amoureuse »? Et finalement, pourquoi pas? Un ami est un ami, quel que soit son genre. Avant un certain âge, la sexualité (le « mal ») existe uniquement dans l’esprit des adultes.
  • Restez zen. C’est une activité exceptionnelle avec des gamins qui ont d’autres règles que les vôtres. Si ça ne se passe pas aussi bien que vous l’aviez imaginé, pas de panique. Attendez juste que ça se termine et ditez-vous que, au pire, vous ne devrez pas revivre ça avant l’année prochaine!
  • Et surtout, PROFITEZ! Vos enfants en garderont un souvenir impérissable et vous pouvez faire connaissance avec leurs amis les plus proches. Ca vaut bien un week-end de travail et de désordre, non?

30 ans de belgitude

30 ans de belgitude

En cet été 2018, je fête un anniversaire important dans ma vie. Pas ma naissance ni celle de mes minis, ni même la date du premier baiser avec mon amoureuse. Non, je fête cette année le 30ème anniversaire de mon arrivée en Belgique. C’est une étape cruciale, qui a fait dévier considérablement ce que la vie avait prévu pour moi…

Poursuivre la lecture de « 30 ans de belgitude »

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2)

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2)

Comme je vous le racontais dans mon premier billet sur le sujet (ici), je me suis lancée dans l’aventure du blogging avec beaucoup d’appréhensions et sans but bien précis, à part celui de me faire plaisir. Mais puisque j’ai réussi à mener Embrouillaminis jusqu’ici, j’ai envie de faire le point sur les douze mois écoulés.

Poursuivre la lecture de « Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2) »

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (1)

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (1)

Sortez les cotillons, les fanfares et les ballons: Embrouillaminis a un an! L’occasion parfaite pour faire un bilan de l’année écoulée et lancer quelques projets pour celle qui arrive. Mais d’abord, je vous raconte la genèse de l’aventure Embrouillaminis. Poursuivre la lecture de « Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (1) »

Dix chouettes cadeaux pour une angoissée des anniversaires

Dix chouettes cadeaux pour une angoissée des anniversaires

Dans moins d’un mois, c’est mon anniversaire. Et comme chaque année depuis la fin de l’adolescence, je ne sais pas trop comment aborder cette période, oscillant entre résignation et angoisse. Ce n’est pas vraiment à cause de mon âge: ma vie me semble meilleure d’année en année, je n’éprouve donc aucun chagrin à passer à la suivante. Non, je crois que ce qui m’angoisse c’est qu’il y ait tant d’attente, de pression sur un si court laps de temps.

Poursuivre la lecture de « Dix chouettes cadeaux pour une angoissée des anniversaires »

Un jeu très prout prout

Un jeu très prout prout

Prenez une demoiselle de six ans, invitez une dizaine de très bon copains pour l’après-midi et vous obtenez une distribution de cadeaux qui ferait pâlir le Grand Saint en personne.

Sans compter plusieurs boîtes de Playmobils (emmenées avant que je ne puisse tout photographier), voici tout ce qu’elle a reçu :

Livre, jeux de société, ateliers créatifs, elle a été excessivement gâtée.

Le seul inconvénient de ce genre d’anniversaire, c’est l’empressement avec lequel elle a ouvert ses cadeaux, se précipitant vers chaque boîte avec une telle excitation qu’il a fallu lui rappeler systématiquement de remercier avant de passer à l’emballage suivant. Alors, une fois la fête passée, on prend le temps de découvrir chaque cadeau à notre aise.

La premier de la série, c’est GAS OUT de Mattel. Poursuivre la lecture de « Un jeu très prout prout »

Comment j’ai failli jeter le gâteau d’anniversaire de Mini n°2

Comment j’ai failli jeter le gâteau d’anniversaire de Mini n°2

Pour leurs anniversaires, les minis savent qu’elles peuvent me demander le gâteau décoré de leur choix. Ca me prend toujours des heures de réflexion et de préparation mais au final je réussis toujours à sortir un résultat sympa, qui m’apporte de la fierté et provoque les « waaaaaaaaaw » tant espérés.

Cette fois-ci, pour fêter ses six ans avec les copains, Mini n°2 avait demandé un gâteau arc en ciel avec un dégradé de couleurs et une chute de smarties. Ce qui, d’après Pinterest, aurait dû ressembler à qqchose comme ça :

20170624_094959

Tout était prévu dans ma tête. Tout sauf le fait que la chaîne de magasins où j’achète habituellement mon matériel de pâtisserie soit fermée (faillite probable de l’enseigne Alice Délices en Belgique, avec une perte d’une trentaine d’emplois). Et comme je m’y étais prise à la dernière minute, je me suis retrouvée fort dépourvue lorsque le moment de cuisiner fut venu ! Mais peu importe. J’ai enfilé mon tablier, ouvert mon armoire et commencé à cuisiner. Poursuivre la lecture de « Comment j’ai failli jeter le gâteau d’anniversaire de Mini n°2 »