Sortir de sa zone de confort pour défiler en lingerie sexy

Sortir de sa zone de confort pour défiler en lingerie sexy

Cette histoire a démarré sur un coup de tête, une plaisanterie sur la page Facebook d’Embrouillaminis: Et si, malgré ma tonne (!) de complexes, je me lançais dans l’aventure d’un casting de lingerie grande taille avec Softlove?

softlove_annonce_fb

Le défi était grand pourtant de taille (c’est le cas de le dire…) parce que je fais partie de ces femmes qui ont la tête remplie de messages et d’injonctions négatives au sujet d’elles-mêmes et de leur corps. Alors, poussée par les encouragements, j’ai envoyé ma candidature.

De toute façons je ne vais jamais être prise. Je risque quoi, hein?

Poursuivre la lecture de « Sortir de sa zone de confort pour défiler en lingerie sexy »

J’ai découvert Big Flo et Oli et « C’est dommage » de ne pas l’avoir fait plus tôt

J’ai découvert Big Flo et Oli et « C’est dommage » de ne pas l’avoir fait plus tôt

Dès que nous sommes en voiture avec les minis, elles ont pris l’habitude d’écouter leurs morceaux favoris sur Spotify. Soit via leur playlist soit en fonction de ce qui leur passe par la tête. Et ce week-end, ma grande brune a choisi de me faire découvrir Big Flo & Oli avec leur titre « C’est dommage ».  Et je suis restée scotchée  dès la première écoute.

Si vous ne connaissez pas, écoutez le morceau avant d’aller plus loin dans votre lecture.

Alors? Vous entendu ce qui m’a fait grimacer et frissonner dès la première écoute? Poursuivre la lecture de « J’ai découvert Big Flo et Oli et « C’est dommage » de ne pas l’avoir fait plus tôt »

L’Atelier Clandestin: le paradis pour les amoureuses de robes vintages

L’Atelier Clandestin: le paradis pour les amoureuses de robes vintages

Je ne vous l’ai jamais vraiment avoué mais je suis dingue de robes. Je les achèterais toutes: robes longues, fleuries, robes chemisiers, fluides, à bretelles, à longues manches, avec de la dentelle ou des sequins. Sauf que jusqu’ici, j’avais peur de les porter. Mes complexes, l’envie d’être transparente et la peur de choquer m’ont toujours fait préférer le jeans-chemise à la robe fleurie.

Et puis, j’ai porté ma fameuse robe rouge à petits pois blancs (Lire ici: La robe rouge à petits pois blancs) et j’ai compris que je n’étais pas du tout déguisée ou ridicule. Au contraire! Alors, emportée dans mon élan, je me suis rendue dans une boutique où je rêvais d’aller sans oser me lancer: L’Atelier Clandestin.

Poursuivre la lecture de « L’Atelier Clandestin: le paradis pour les amoureuses de robes vintages »

La robe rouge à petits pois blancs

La robe rouge à petits pois blancs

J’ai acheté une robe. Mais pas n’importe laquelle: une robe rouge à petits pois blancs sur laquelle j’avais craqué sur un site de vêtements vintage. En la voyant, j’ai su qu’il me la fallait. Tout de suite. Elle était tellement belle! Vintage, un peu fifties, très rétro. Quand elle est arrivée, je l’ai essayée directement, dans les toilettes du bureau. Et je n’ai pas été déçue.

robe-rouge-pois-blancsElle était parfaite.

Une jolie coupe, un tissu de qualité avec assez de tenue et d’épaisseur pour ne pas marquer les défauts, un décolleté qui met en valeur ma poitrine, mes épaules et mon visage. Le coup de coeur était total.

 

 

 

Alors je l’ai mise… dans l’armoire. Poursuivre la lecture de « La robe rouge à petits pois blancs »

WAW (We Are Woman): un spectacle fascinant

WAW (We Are Woman): un spectacle fascinant

Ils sont 11, une équipe de foot dans un vestiaire. Leurs gestes, leurs attitudes, leurs corps sont ceux de l’homme fort, sportif, conquérant, compétitif. Une certaine idée de l’homme.

WaW_theatre_Varia_vestiaireWaW_theatre_Varia_vestiaire ok

A partir du moment où ils retirent leurs vêtements, leur transformation s’amorce, chacun d’entre eux s’apprêtant à faire un voyage en terre féminine. Poursuivre la lecture de « WAW (We Are Woman): un spectacle fascinant »

Stages d’été à Charleroi: il est temps mais pas trop tard!

Stages d’été à Charleroi: il est temps mais pas trop tard!

Dans un mois, l’année scolaire sera terminée et nos marmots se retrouveront avec deux longs mois de vacances. Si vous travaillez tout ou partie de l’été et que vous n’avez pas de solution toute prête (merci marraine-tonton-mamy et autres parents/amis sympas), cela signifie qu’il faut trouver un ou plusieurs stages pour les occuper. Voici quelques adresses sympas dans la région de Charleroi, testées par les minis ou dont nous avons entendu du bien.

Poursuivre la lecture de « Stages d’été à Charleroi: il est temps mais pas trop tard! »

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2)

Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2)

Comme je vous le racontais dans mon premier billet sur le sujet (ici), je me suis lancée dans l’aventure du blogging avec beaucoup d’appréhensions et sans but bien précis, à part celui de me faire plaisir. Mais puisque j’ai réussi à mener Embrouillaminis jusqu’ici, j’ai envie de faire le point sur les douze mois écoulés.

Poursuivre la lecture de « Joyeux anniversaire Embrouillaminis! (2) »