Lecture jeunesse: La déclaration des droits des filles/garçons

Pour inaugurer cette série de livres jeunesse inclusifs et sans stéréotypes de genre, je voulais vous parler de deux bouquins très bien foutus: les déclarations des droits des filles et des garçons, écrits/illustrés par Elisabeth Brami et Estelle Billion-Spagnol et édités chez Talents Hauts.

Lire la suite « Lecture jeunesse: La déclaration des droits des filles/garçons »

Pour une littérature jeunesse sans clichés, inclusive et féministe!

Ca fait un petit temps que je réfléchis à mon engagement féministe, à la manière dont je pourrais, moi, à ma petite échelle, faire la différence. J’ai même partagé avec vous mes questionnements bouillonnants (8 mars: et après?). Dans le même laps de temps, j’ai fait deux rencontres successives qui ont semé une petite graine dans mon esprit: et si j’avais trouvé une chouette voie pour exprimer mon engagement?

Lire la suite « Pour une littérature jeunesse sans clichés, inclusive et féministe! »

Peut-on conjuguer maternité et féminisme?

Ca fait des semaines que cette question rebondit dans ma tête. Je pense qu’elle était déjà là depuis un petit temps mais la lecture de « Sorcières » de Mona Chollet, qui aborde notamment la question de la maternité et du féminisme a continué à semer les graines du questionnement dans mon esprit.

Lire la suite « Peut-on conjuguer maternité et féminisme? »

8 mars. Et après?

Vendredi dernier, nous étions le 8 mars, Journée Internationale de Lutte pour le Droit des Femmes. A cette occasion, une vague de féminisme s’est emparée des médias et des réseaux sociaux; panneaux, articles, reportages, partages, messages de soutien, etc. Et franchement, quand on se sent concernée par la place et le rôle des femmes dans la société, ce fut une vraie journée plaisir. Mais le 8 mars est fini. Et personnellement, le retour à la normalité va me sembler difficile. Insupportable, même. Et je réfléchis à comment je peux, à mon échelle, porter plus haut la lutte féministe.

Lire la suite « 8 mars. Et après? »

Debout les filles!

En cette semaine de congé de carnaval, les minis participent à un stage pendant que je travaille. C’est un lieu où elles ont l’habitude d’aller, pour faire une activité qui les passionne, avec un chouette encadrement et des copains et copines. Tout devrait donc bien se passer sauf qu’elles se plaignent qu’un groupe de garçons les « embête » depuis lundi et que ça les dérange…

Un article coup de gueule qui trouve parfaitement sa place dans le thème du mois de mars du projet #10dumois: Debout les femmes!

Lire la suite « Debout les filles! »

Nos bonnes adresses à Lisbonne (4): les bons plans de Christel

Aujourd’hui, pour ce quatrième blogpost sur Lisbonne, c’est Christel qui nous sert de guide et qui partage avec nous plusieurs adresses, pour dormir et manger.

Professeur de français et maman d’une mini, Chloé, presque 9 ans, Christel aime rire, ne pas voir le temps passer, les livres (les livres d’art et surtout les romans), les musées et les expositions de peinture, les comédies romantiques, le soleil et la chaleur, les belles dents, les terrasses au soleil, les églises, les bains chauds, le hammam, dormir, les touches de kitsch dans un décoration, les brunchs, les marchés animés, les couleurs pétillantes… et découvrir de nouvelles villes !

Lire la suite « Nos bonnes adresses à Lisbonne (4): les bons plans de Christel »

Nos bonnes adresses à Lisbonne (3): l’appel du ventre

Après la découverte de « We Hate Tourism Tours » et de la « Pensao Amor » dans les blogposts précédents, on continue notre voyage lisboète avec une nouvelle guide, Laurence, qui nous propose plusieurs adresses gourmandes.

Maman de 2 petites poulettes de 6 et 4 ans, chargée de com’ à temps plein et blogueuse à ses heures perdues (c’est-à-dire pas très souvent), Laurence est une passionnée de pâtisserie, de voyages et de découvertes (bref, tout ce qui donne un petit côté doux et sucré à la vie !). N’hésitez pas à découvrir son univers sur son blog Lau and the girls.

Lire la suite « Nos bonnes adresses à Lisbonne (3): l’appel du ventre »