Maman, je peux offrir le cadeau de la fête des Mères à une autre que toi?

Ce dimanche, c’est la Fête des Mères et mes minis ne seront pas avec moi. C’est une des conséquences des calendriers de garde alternée avec laquelle j’ai appris à composer. Sauf que cette année, j’ai eu droit à une nouveauté de la part de ma blonde.

Lire la suite « Maman, je peux offrir le cadeau de la fête des Mères à une autre que toi? »

Dix chouettes cadeaux pour une angoissée des anniversaires

Dans moins d’un mois, c’est mon anniversaire. Et comme chaque année depuis la fin de l’adolescence, je ne sais pas trop comment aborder cette période, oscillant entre résignation et angoisse. Ce n’est pas vraiment à cause de mon âge: ma vie me semble meilleure d’année en année, je n’éprouve donc aucun chagrin à passer à la suivante. Non, je crois que ce qui m’angoisse c’est qu’il y ait tant d’attente, de pression sur un si court laps de temps.

Lire la suite « Dix chouettes cadeaux pour une angoissée des anniversaires »

Ta mère elle est tellement grosse…

Ce soir, on a eu une conversation étrange avec mes minis. Une conversation chelou comme dirait ma brune.

Une histoire qu’un adulte a cru bon de raconter à mes enfants…

C’est l’histoire d’une maman tellement grosse qu’on dirait deux femmes enceintes dans un seul corps. Une maman tellement grosse qu’il faudrait montrer à ses enfants des photos d’elle avant, du temps où elle avait le ventre plat, pour qu’elles sachent qu’elle n’a pas toujours été comme ça. Lire la suite « Ta mère elle est tellement grosse… »

Eduquer dans la joie… Possible ou pas ?

Pour Isabelle Filliozat, la réponse est très claire, c’est un grand OUI ! Pendant deux heures d’une conférence vivante, participative et pleine d’humour, elle nous a emmenées(*) à travers une série de thématiques abordées dans ses ouvrages sur la parentalité positive.

La joie ne se trouve pas en restant dans le canapé.

Un des thèmes qui m’a le plus intéressée c’est celui des mécanismes de la joie. Ce n’est pas un sentiment qui naît tout seul, dont on attend gentiment l’arrivée. Au contraire… La joie se provoque. La joie se crée. En osant sortir du cadre, en s’exprimant, en s’émerveillant de ce qui nous entoure, en créant du lien, en agissant. Et en bougeant. Lire la suite « Eduquer dans la joie… Possible ou pas ? »

Elever ses enfants dans la joie… tout un programme !

Quand j’ai vu que Emergences organisait une conférence intitulée « Elever les enfants dans la joie ? », je me suis directement inscrite, avec un esprit à la fois curieux et critique.

C’est que je fais partie de cette team de parents craignos, aimants et pleins de bonne volonté mais qui pestent, râlent, menacent, pleurent et crient avec leurs enfants. Et habituellement, les injonctions moralisatrices du type « Elevez vos enfants dans la joie et la bienveillance ou ils souffriront toute leur vie ! », ça m’irrite plus qu’autre chose.

{Lire aussi: Envie d’éduquer vous enfants dans la joie ? Et si on nous lâchait la grappe plutôt ? }

Mais je ne sais pas ce qui m’a décidée… Peut-être parce que c’est Emergences qui a organisé la conférence ou peut-être parce qu’il y avait un point d’interrogation dans le titre… mais le fait est que j’ai pris mon billet. Lire la suite « Elever ses enfants dans la joie… tout un programme ! »

Londres: Jouer aux postiers sous la terre

« Imaginez un monde sans réseaux, sans satellites ou wifi. Comment feriez-vous pour envoyer un message? »

C’est par ces mots que le Musée de la Poste de Londres nous accueille. Et même si cela peut sembler étrange pour nos enfants, surtout les plus jeunes, il est bon de se souvenir que nous n’avons pas toujours été hyper-joignables, hyper-connectés comme nous le sommes maintenant.

Lire la suite « Londres: Jouer aux postiers sous la terre »

Londres: Envoyer ses papilles au 32ème ciel

Le moment le plus gourmand de la gastronomie anglais est sans nul doute le tea-time. Composé de sandwiches (sans croutes!), de petites pâtisseries et de merveilleux scones avec de la crème et de la confiture, le tout accompagné d’un thé, le tea-time ne ressemble à rien de ce qu’on connaît de ce côté de la Manche. Lire la suite « Londres: Envoyer ses papilles au 32ème ciel »