La mauvaise éducation de Lauryn Hill

La mauvaise éducation de Lauryn Hill

Pour mon anniversaire, mon amoureuse m’a offert deux places de concert pour aller voir Lauryn Hill. Cette artiste est pour moi une sorte de madeleine de Proust, une machine à remonter le temps musicale vers mon adolescence où je l’écoutais en boucle, seule ou avec The Fugees.

Et pourtant, tout en étant super heureuse, j’avais une crainte: et si ce concert était un flop ? Et si Lauryn Hill se révélait être une has-been surfant sur la nostalgie de quadragénaires pour nous offrir un concert raté ? Mais l’envie d’entendre tous ses tubes m’a fait oublier tout ça et j’ai attendu le 18 novembre avec impatience.

Mais malheureusement, Lauryn Hill a donné raison à mes craintes. Ce fut un concert raté. Pratiquement jusqu’à la fin. Poursuivre la lecture de « La mauvaise éducation de Lauryn Hill »

Les minis à la découverte du West Station Skatepark

Les minis à la découverte du West Station Skatepark

Cet été, en préparant le blogpost sur les stages dans le grand Charleroi, j’ai découvert que le West Station Skatepark de Charleroi organisait aussi des demi-journées encadrées pour permettre aux enfants/jeunes de découvrir ou de se perfectionner aux sports de glisse. Mes minis sont sportives, elles font de la trottinette depuis qu’elles savent marcher et sont captivées depuis longtemps par l’univers des skateurs et des rampes… nous avons donc profité de la semaine de vacances d’automne pour les inscrire et tester le concept.

Pas pour les (mamans)-poules mouillées 

Mardi matin, nous voilà sur le parking du West Station. En rentrant, nous restons toutes les trois bouche-bée.

Elles, en mode « WAAAAAAAW, C’EST TROP COOOOOOOL ».

Pour moi, par contre, ce fut un peu le choc.

Ne me jugez pas! J’ai l’habitude des stages avec un encadrement très « scolaire »: 12 fiches d’inscriptions, un accueil en bonne et due forme, des étiquettes avec le nom des enfants, un endroit pour les manteaux et les sacs, des dessins colorés aux murs (Bon ok, ici aussi, il y a des dessins aux murs :-D).

Ici, c’est un skatepark. Avec un entrepôt rempli de modules d’un côté et une cafeteria de l’autre. Excusez mon petit cœur de maman-poule d’avoir envisagé de sauver mes enfants de cet endroit hostile (hum) pour les emmener avec moi au bureau. Mais comme elles étaient ravies d’être là, j’ai fini par les laisser, en vérifiant 15 fois leurs casques et en retenant ma respiration jusqu’à les avoir récupérées. (On ne juge pas on a dit!)

WestStation skatepark modules

Un stage complètement waw

Après cette journée, et les suivantes, j’ai du me rendre à l’évidence: j’ai eu tort. Tort de me tracasser et aussi de me fier aux apparences. Mes gamines se sont éclatées durant ces trois demi-journées de stage. Elles ont fait des progrès, gagné en confiance, appris à sauter et prendre de la vitesse avec leurs trottinettes sans se mettre en danger. Elles ont aussi pu apprendre les bases du skateboard, ce qui était un rêve pour l’une comme pour l’autre.

 

L’encadrement a également joué dans la réussi de ce stage. L’équipe, composée notamment de Maxime Timellini, le coordinateur du skatepark, a su trouver la bonne manière pour intégrer deux petites filles novices et leur permettre de prendre du plaisir.

 

Une nouvelle passion

Vendredi, en quittant le stage, elles ont tout de suite déclaré qu’il leur faudrait revenir en décembre, pour se perfectionner. Et aussi, bien évidemment, qu’il leur fallait un skateboard chacune pour s’entrainer le reste du temps. On va attendre un peu avant d’investir mais on les réinscrira sans aucune hésitation à un nouveau stage West Station Skatepark.

embrouillaminis signature 4

Horaires et tarifs sur la page Facebook du West Station Skatepark

 

 

 

 

Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

La semaine dernière s’est tenu le premier Salon du Livre Jeunesse de Bruxelles. J’y suis évidemment allée et j’ai débusqué pour vous toute une série de livres féministes et inclusifs pour tous les goûts et tous les âges.

Petite sélection sans ordre ni classement, en fonction de mes pérégrinations dans le Salon. Poursuivre la lecture de « Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs »

Fabriquer ses propres boules de bain, un jeu d’enfants!

Fabriquer ses propres boules de bain, un jeu d’enfants!

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé d’où venaient les boules de bain que les minis ont fabriqué – et utilisé – en début de semaine.

Il s’agit d’un kit « boules de bain » de chez Minilab, que vous pouvez trouver dans plusieurs magasins de jouets ou de bricolage (MaxiToys, Ava, Creacorner,…) ou sur Amazon pour une vingtaine d’euros. Poursuivre la lecture de « Fabriquer ses propres boules de bain, un jeu d’enfants! »

La Ballade de l’enfant gris (version texte)

La Ballade de l’enfant gris (version texte)

Parmi les livres adorés cet été, il y en a un qui m’a particulièrement bouleversée, c’est la Ballade de l’enfant gris, écrit par Baptiste Beaulieu.

C’est le premier roman de lui que je lis alors même que je le suis depuis un petit temps sur les réseaux sociaux, via sa page « Alors Voilà », ses publications personnelles ou ses chroniques sur France Inter. Poursuivre la lecture de « La Ballade de l’enfant gris (version texte) »

Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris

Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris

A la fin de l’été, je vous avais demandé quel était le format que vous préfériez pour le partage de mes coups de coeur littéraires. Vous aviez majoritairement demandé la version texte et c’est pour ça que j’ai partagé mes impressions sur Derrière la haine, de Barbara Abel, en format texte. Poursuivre la lecture de « Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris »

Janelle Monae: laissez entrer Queen J!

Janelle Monae: laissez entrer Queen J!

Ce samedi soir, nous avions rendez-vous à l’Ancienne Belgique avec Janelle Monae. Si vous pensez ne pas la connaître, détrompez-vous: son titre « Make me feel » a tourné en boucle sur toutes les bonnes radios pendant des semaines au début de l’année. Et je suis ressortie de la salle de concert totalement conquise, par l’artiste et par la femme. Poursuivre la lecture de « Janelle Monae: laissez entrer Queen J! »