Les minis à la découverte du West Station Skatepark

Les minis à la découverte du West Station Skatepark

Cet été, en préparant le blogpost sur les stages dans le grand Charleroi, j’ai découvert que le West Station Skatepark de Charleroi organisait aussi des demi-journées encadrées pour permettre aux enfants/jeunes de découvrir ou de se perfectionner aux sports de glisse. Mes minis sont sportives, elles font de la trottinette depuis qu’elles savent marcher et sont captivées depuis longtemps par l’univers des skateurs et des rampes… nous avons donc profité de la semaine de vacances d’automne pour les inscrire et tester le concept.

Pas pour les (mamans)-poules mouillées 

Mardi matin, nous voilà sur le parking du West Station. En rentrant, nous restons toutes les trois bouche-bée.

Elles, en mode « WAAAAAAAW, C’EST TROP COOOOOOOL ».

Pour moi, par contre, ce fut un peu le choc.

Ne me jugez pas! J’ai l’habitude des stages avec un encadrement très « scolaire »: 12 fiches d’inscriptions, un accueil en bonne et due forme, des étiquettes avec le nom des enfants, un endroit pour les manteaux et les sacs, des dessins colorés aux murs (Bon ok, ici aussi, il y a des dessins aux murs :-D).

Ici, c’est un skatepark. Avec un entrepôt rempli de modules d’un côté et une cafeteria de l’autre. Excusez mon petit cœur de maman-poule d’avoir envisagé de sauver mes enfants de cet endroit hostile (hum) pour les emmener avec moi au bureau. Mais comme elles étaient ravies d’être là, j’ai fini par les laisser, en vérifiant 15 fois leurs casques et en retenant ma respiration jusqu’à les avoir récupérées. (On ne juge pas on a dit!)

WestStation skatepark modules

Un stage complètement waw

Après cette journée, et les suivantes, j’ai du me rendre à l’évidence: j’ai eu tort. Tort de me tracasser et aussi de me fier aux apparences. Mes gamines se sont éclatées durant ces trois demi-journées de stage. Elles ont fait des progrès, gagné en confiance, appris à sauter et prendre de la vitesse avec leurs trottinettes sans se mettre en danger. Elles ont aussi pu apprendre les bases du skateboard, ce qui était un rêve pour l’une comme pour l’autre.

 

L’encadrement a également joué dans la réussi de ce stage. L’équipe, composée notamment de Maxime Timellini, le coordinateur du skatepark, a su trouver la bonne manière pour intégrer deux petites filles novices et leur permettre de prendre du plaisir.

 

Une nouvelle passion

Vendredi, en quittant le stage, elles ont tout de suite déclaré qu’il leur faudrait revenir en décembre, pour se perfectionner. Et aussi, bien évidemment, qu’il leur fallait un skateboard chacune pour s’entrainer le reste du temps. On va attendre un peu avant d’investir mais on les réinscrira sans aucune hésitation à un nouveau stage West Station Skatepark.

embrouillaminis signature 4

Horaires et tarifs sur la page Facebook du West Station Skatepark

 

 

 

 

La Ballade de l’enfant gris (version texte)

La Ballade de l’enfant gris (version texte)

Parmi les livres adorés cet été, il y en a un qui m’a particulièrement bouleversée, c’est la Ballade de l’enfant gris, écrit par Baptiste Beaulieu.

C’est le premier roman de lui que je lis alors même que je le suis depuis un petit temps sur les réseaux sociaux, via sa page « Alors Voilà », ses publications personnelles ou ses chroniques sur France Inter. Poursuivre la lecture de « La Ballade de l’enfant gris (version texte) »

Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris

Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris

A la fin de l’été, je vous avais demandé quel était le format que vous préfériez pour le partage de mes coups de coeur littéraires. Vous aviez majoritairement demandé la version texte et c’est pour ça que j’ai partagé mes impressions sur Derrière la haine, de Barbara Abel, en format texte. Poursuivre la lecture de « Embrouillamini lit: La ballade de l’enfant gris »

Janelle Monae: laissez entrer Queen J!

Janelle Monae: laissez entrer Queen J!

Ce samedi soir, nous avions rendez-vous à l’Ancienne Belgique avec Janelle Monae. Si vous pensez ne pas la connaître, détrompez-vous: son titre « Make me feel » a tourné en boucle sur toutes les bonnes radios pendant des semaines au début de l’année. Et je suis ressortie de la salle de concert totalement conquise, par l’artiste et par la femme. Poursuivre la lecture de « Janelle Monae: laissez entrer Queen J! »

Les attractions du Futuroscope

Les attractions du Futuroscope

Dans le blogpost précédent, je vous détaillais notre journée d’aventures au Futuroscope. Lire aussi: Flash-back estival: direction le Futuroscope

Pour être complète, voici la liste les attractions que nous avons pu réaliser ce jour-là. Poursuivre la lecture de « Les attractions du Futuroscope »

Flash-back estival: direction le Futuroscope

Flash-back estival: direction le Futuroscope

Est-ce que je vous ai déjà dit que nos vacances avaient été parfaites ? Non? Pas encore? Et bien, je vous l’annonce : elles étaient absolument totalement complètement parfaites, parce qu’elles contenaient exactement ce dont notre famille avait besoin pour recharger ses batteries. 

L’année dernière, nous avions pu découvrir Lacanau, une petite ville de Gironde, à une heure de route de Bordeaux. Les quelques jours paradisiaques que nous y avions passé nous avaient donné directement envie d’y revenir avec plus de temps cet été. Et c’était absolument parfait. (Mais je vous l’avais déjà dit peut-être? ;-))

Lire aussi :A la découverte de Lacanau, notre petit coin de paradis

Mais, j’y pense… Et si je vous racontais nos aventures ? Comme ça, pendant que je prolonge mon état de béatitude, vous pourriez même glâner des idées pour vos prochaines vacances. Premier étape de ce flash-back estival: le Futuroscope

Poursuivre la lecture de « Flash-back estival: direction le Futuroscope »

Foire du Livre de Bruxelles: c’est parti!

Le rendez-vous incontournable des amateurs de littérature s’installe à Bruxelles (Tour & Taxis) pour quelques jours. Avec une surface d’exposition de 17.500 m² et la présence d’un millier d’auteurs et d’éditeurs, c’est le lieu idéal pour « tout » feuilleter. Je me suis promenée entre les stands et vous livre (c’est le cas de le dire…) quelques astuces pour profiter à fond de votre visite.

Quitter sa zone de confort

Si vous êtes à la recherche de livres et romans qui ont eu beaucoup de visibilité dans les médias, vous êtes bien évidemment au bon endroit; toutes les grandes maisons d’édition sont présentes avec des stands spacieux. Mais la Foire du Livre est justement le moment parfait pour découvrir des auteurs et des titres qui ne bénéficient habituellement pas de cette lumière. En prenant le temps de regarder les stands dont les noms ne vous disent rien, en discutant avec des auteurs et des éditeurs passionnés, vous trouverez très certainement des pépites que vous n’auriez pas pu découvrir autrement.

Profiter des « conditions salon »

Soyons clairs, il n’y a pas de prix promotionnels sur les stands de la Foire du Livre. Par contre, il est possible de bénéficier de conditions intéressantes sur des abonnements à des revues, notamment pour les enfants. Si vous hésitiez à abonner vos marmots à un magazine, la Foire du Livre est l’occasion de les manipuler, de découvrir concrètement le contenu et de repartir avec quelques cadeaux et numéros supplémentaires.

(A lire aussi: Le premier magazine des minis)

Faire une visite guidée

Si vous y allez avec vos enfants, la Fédération Wallonie-Bruxelles et les organisateurs de la Foire du Livre ont édité un « Carnet de route » en collaboration avec plusieurs éditeurs présents sur place. Disponible gratuitement sur le stand de la FWB, il propose une vingtaine d’activités qui permettent de parcourir la Foire du Livre de façon ludique et amusante.

Limiter les dégâts

En parlant d’enfants… si les vôtres sont passionnés de bandes dessinées et/ou de livres, ils risquent de vous demander de tout acheter! Pourquoi ne pas leur accorder un budget à dépenser comme ils le souhaitent? Cela permet de leur fixer une limite, de les responsabiliser et de ne pas hésiter à chaque stand entre refuser ou céder. (Pensez à solliciter les gentils grands-parents, oncles, marraines, pour remplir l’enveloppe lecture ;-)).

D’ailleurs, tant que j’y pense, c’est une astuce tout à fait valable pour les grands aussi. Je devrais penser à l’appliquer à moi-même l’année prochaine… parce que, pour celle-ci, c’est trop tard!

Toutes les infos pratiques (agenda des rencontres et animations, accessibilité, horaires,…) sont sur le site de la Foire du Livre: www.flb.be . Bon à savoir: l’accès est gratuit sur simple inscription.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer