Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

La semaine dernière s’est tenu le premier Salon du Livre Jeunesse de Bruxelles. J’y suis évidemment allée et j’ai débusqué pour vous toute une série de livres féministes et inclusifs pour tous les goûts et tous les âges.

Petite sélection sans ordre ni classement, en fonction de mes pérégrinations dans le Salon.

Des lutines scientifiques et menuisières

Même dans les livres pour les tout-petits, il est possible de prêter attention à la représentation des hommes et des femmes. Comme dans « Mon premier Noël à toucher« , où lutines et lutins sont en parité parfaite et où les tâches sont réparties sans clichés.

Mon premier Noël à toucher (Auzou)

Des héroïnes magiques

Pour les bons lecteurs (9-10 ans), deux romans avec des héroïnes intrépides et magiques, chacune à sa façon. Dans « Malenfer« , Zoé utilise ses pouvoirs et ses visions pour sauver Wallander des ténèbres. Tandis que dans « Popy la Tornade« , Popy a un super pouvoir tellement incroyable que tout le monde en parle (mais pour savoir ce que c’est, t’as qu’à lire le livre!!).

Malenfer (Flammarion) & Poppy la Tornade (Sarbacane)

Un livre de sorcières

Du côté des BD’s, coup de coeur pour « Verte« , de Marie Desplechin (illustrations de Magali Le Huche). Verte a 11 ans et ne souhaite qu’une chose: être normale et tomber amoureuse. Mais sa mère ne l’entend pas de cette oreille: par la porte ou par la fenêtre, Verte deviendra une sorcière comme toutes les autres femmes de la famille. C’est sa grand-mère, Anastabotte, qui viendra sauver la situation.

Verte (École des loisirs)

Une histoire, deux points de vue

« Radegonde et la Grand’goule » est un livre doublement intéressant. Il raconte l’histoire d’une princesse qui n’a besoin d’aucun chevalier pour chasser la Grand’goule, le terrible dragon. Mais en plus, ce livre nous montre l’autre point de vue: celui du dragon qui n’est peut-être pas si terrible que ça, justement…

Radegonde et la Grand’goule (Ricochet)

La forte tête venue du froid

En ouvrant « Anya et le Tigre blanc« , ce sont d’abord ses superbes illustrations qui accrochent l’oeil. Un grand format, des dessins en double page, c’est un réel plaisir à regarder. Mais il ne faut pas négliger l’histoire d’Anya une adolescente sans peur. Accompagnée de son tigre blanc, elle partira à la recherche des enfants disparus du pays du Grand Blanc.

Anya et le tigre blanc (Albin Michel)

Celles qui ont osé dire NON

NON est une collection de petits livres qui présentent ceux et celles qui se sont opposés à une injustice. « NON à la discrimination des femmes », « NON à l’oppression » et « NON à la discrimination raciale » mettent en lumière trois grandes héroïnes de l’histoire: Olympe de Gouges, Angela Davis et Rosa Parks.

NON (Actes Sud)

Le sexe de façon explicite et sans tabous

Un livre qui parle de sexe clairement, sans tabous, sans jugement ni omissions, c’est un must à offrir aux adolescent.e.s qui cherchent des réponses à leurs questions. L’homosexualité, les questionnements sur l’identité sexuelle, être une fille bien et aimer le sexe, le viol, le revenge porn,… sont quelques uns des sujets traités dans cet excellent bouquin!

Sexe sans complexe (Actes Sud)

Héroïnes des temps modernes

A mi-chemin entre roman et BD, « Dures à cuire » peut se lire d’une traite ou se laisser picorer en fonction des envies. On y découvre 50 femmes hors du commun qui ont marqué l’histoire. Ce livre est plutôt destiné aux adolescents mais si vous cherchez l’équivalent pour les plus jeunes, je ne peux que vous conseiller « Histoires du soir pour filles rebelles ».

Dures à cuire (Cambourakis)

Le livre dont ils.elles sont les héro.ïne.s

Dans le livre « La princesse attaque!« , filles et garçons sont invité.e.s à se mettre dans la peau de la princesse qui part délivrer son compagnon, le chevalier Courage, prisonnier de l’ignoble cyclope à l’oeil vert. Un livre-jeu inclusif, sans clichés, testé et approuvé par ma mini-blonde.

La princesse attaque (Helium Éditions)

Laissez courir les filles

« La fille d’Avril » est un roman que j’ai failli acheter, juste pour le plaisir de le lire moi-même. On y suit Catherine, une jeune fille des années 60, dont le destin est tout tracé: se marier, avoir des enfants, devenir une bonne épouse au foyer. En découvrant la course à pied, elle se retrouve au beau milieu d’une lutte entre ce qu’on attend d’elle et ses envies de liberté…

La fille d’avril (Casterman)

Une détective bien british

Pour les jeunes lecteurs aimant les énigmes, « Lottie Lipton » offre tout ce qu’il faut pour mener l’enquête. Une histoire à suspense, un mystère, des indices et un carnet pour décoder les messages secrets. Coup de foudre pour cette héroïne curieuse et débrouillarde.

Lottie Lipton (Flammarion)

En rose et noir

Quand on est une fille, est-on obligée d’aimer le rose? « Marre du rose » est un livre pour les plus jeunes sur les stéréotypes envers les filles (et les garçons).

Marre du rose (Albin Michel)

Vous en connaissez certains ? Vous en avez d’autres à ajouter à cette liste ? N’hésitez pas à me le faire savoir 😉

2 commentaires sur “Embrouillaminis lit… une sélection de livres jeunesse féministes et inclusifs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s