L’Almanach Des Petits Bonheurs est né un vendredi

Si vous suivez Embrouillaminis sur les réseaux sociaux, vous n’avez pas pu louper le rendez-vous (presque) quotidien de l’Almanach des Petits Bonheurs. Chaque jour, je tente de poster une photo accompagnée du #AlmanachDesPetitsBonheurs pour mettre en avant ce qui m’a rendu heureuse durant la journée.

Ca peut être un coucher de soleil, une raclette, un petit mot de mon Amour, un barbecue au jardin, un apéro avec des amis (un rapide coup d’oeil vous montrera qu’il est très souvent question de boire et de manger dans cet Almanach :-D) ou tout autre joli moment. Je n’accorde aucune attention à la cohérence de mes photos d’un jour à l’autre et je ne perds pas 15 minutes à faire des compositions complexes. Mon seul objectif est de faire quotidiennement cet exercice de gratitude avec les contraintes de la photographie et du partage public.

Aujourd’hui, c’est devenu naturel pour moi de profiter du moment présent et de regarder le monde avec les yeux de la gratitude. Mais ce ne fut pas toujours le cas.

Trouver la lumière

Il y a un peu moins de 5 ans, j’ai connu une période très difficile, entre une séparation compliquée, la construction d’une nouvelle vie et la perte totale de mes repères familiaux. Et pour moi qui suis naturellement anxieuse et ultrasensible, qui ai connu divers épisodes dépressifs, ces nouvelles difficultés m’ont plongée dans un grand trou noir, où le négatif l’emportait sur tout.

Et plus ou moins à la même période (ou un peu avant, ma mémoire me joue des tours), mon amie Cécile initiait la tradition du « vendredi les yeux ouverts », invitant ceux et celles qui le voulaient à partager chaque vendredi les bons moments de leur semaine. En un mot ou en une longue liste, elle nous proposait d’ouvrir les yeux sur les points de lumière qui avaient illuminé nos journées.

little thingsElle partage toujours les siens d’ailleurs, sur sa page VLYO-Vendredi Les Yeux Ouverts

C’est elle qui, en m’entraînant dans son sillage, m’a appris que même dans les moments les plus sombres, il y a toujours de la clarté. Elle qui, malgré sa perte et sa propre douleur, avait réussi à voir le beau là où d’autres se seraient écroulés. Cécile, elle a réussi à voir du Rose dans le noir. Et j’ai suivi le mouvement.

Pas si facile que ça

L’exercice peut sembler anodin, voire même parfaitement stupide pour certains. Mais avez-vous déjà essayé? Ho, pas quand vous êtes en vacances ou que tout va bien, là c’est facile. Mais quand il pleut, que les soucis s’enchaînent, que vous êtes fatigués, énervés, déprimés… essayez de faire une liste des jolies choses qui vous sont arrivées! Au début, c’est terriblement difficile!

find beauty in rain

Il faut lever la tête, ouvrir les yeux, chercher la clarté, laisser ses yeux s’habituer, arrêter le vacarme dans sa tête, reconnaître quand il y a une petite lueur, lui faire de la place. Ca ne veut pas dire que la douleur et les difficultés disparaissent comme par enchantement, loin de là. Ca veut juste dire qu’il n’y a pas QUE les mauvaises nouvelles.

En cherchant ses petits bonheurs, on s’offre une prise sur la réalité qui nous entoure. On élargit son regard, on choisit d’accorder plus de place au beau, au doux, au bon. On ne change peut-être pas la réalité qui nous entoure mais on change diamétralement la façon de la regarder. Et il est là, l’effet positif tant espéré.

grateful joyful
Ce n’est pas la joie qui entraîne la gratitude. C’est la gratitude qui nous rend heureux.

Parce qu’à force de chercher les bonheurs, vous allez finir les voir. D’abord un. Puis un deuxième. Puis vous serez capable de rédiger une liste longue comme le bras. Ils équilibrent les difficultés, vous donnent de la force pour attaquer la journée suivante et  vous rendront heureux d’avoir ce que vous avez, même si ce n’est pas parfait.

Et vous, c’était quoi votre bonheur du jour?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s