Un soir sur le tapis rouge

Si vous suivez le blog ou la page Facebook d’Embrouillaminis, vous savez que j’ai eu l’idée folle de participer à un casting pour de la lingerie grandes tailles. La première journée, en mai, a servi à nous préparer pour le vrai défilé du 23 juin, avec public et jury.

L’enjeu de cette soirée: désigner celle qui deviendra égérie de la marque pour les évènements et le catalogue grandes tailles. Retour sur cette soirée d’élection.

(Lire aussi: Sortir de sa zone de confort pour défiler en lingerie sexy )

Elles se retrouvent petit à petit dans le vestiaire, installant un joyeux brouhaha qui ne fera que s’amplifier au cours de l’après-midi. D’abord timides, certaines préfèrent se changer dans les toilettes ou le dos tourné, oubliant que quelques semaines plus tôt elles avaient toutes fini à moitié nues, emportées par la confiance et la bienveillance du groupe.

Elles découvrent le tapis rouge, les cartons de vote, l’ordre de passage, s’inquiètent du timing, des répétitions, de l’heure d’arrivée des invités. On compte jusqu’à 5 et puis on avance, c’est ça? Et après, on fait quoi avec les bras? On peut sourire ou faut rester sérieuses? On pourra voir nos amis, nos proches avant le défilé? Rho, j’ai hâte de voir leurs têtes, pas toi?

L’ambiance se réchauffe petit à petit, elles font des blagues, papotent, rient, chantonnent, s’extasient sur les talons vertigineux, les robes élégantes, les bas et les dentelles. Vêtements et chaussures s’éparpillent sur les chaises et le sol. La confiance et la liberté se sont installées, faisant disparaître totalement la gêne des premiers instants.

Et puis, ce sont les maquilleuses qui s’installent, ainsi que l’équipe coiffure. Ca discute fards à paupière, boucles et chignons, eye-liner et rouge à lèvres. Elles passent d’un endroit à l’autre, attendant leur tour en discutant avec les copines. L’enjeu est grand pour les professionnels présents: ils doivent rendre les apprenties-mannequins pétillantes et lumineuses. Glamour. Jouer sur les artifices extérieurs pour libérer la confiance intérieure.

Et puis tout à coup, ça s’emballe! Quoi, il est déjà cette heure-là? Mais les invités vont arriver! Faut se dépêcher. Vite, vite, viiiite. Le champagne tombe à pic, le discours d’encouragement aussi. Les bulles et les mots aident à supporter le stress qui commence à monter. Certaines ont choisi de n’inviter personne, d’autres savent que leurs amoureux, parents, amis sont dans la salle du haut. Et même si personne ne le dit, chacune attend et redoute les regards de ceux et celles qui les aiment.

Le défilé en robe de soirée met en confiance. Le public est gentil, bienveillant, encourageant. Elles descendent, grisées par les applaudissements, prêtes à repartir pour la suite, un peu moins habillées. Les robes tombent, les peaux se dévoilent et se parent de dentelles. Hop, les bas s’accrochent aux porte-jarretelles, le maquillage est rectifié et elles remontent pour les passages en lingerie.

A la fin de la soirée, les cartons de vote et le jury ont désigné 5 finalistes. Puis, après un dernier défilé en musique, le dernier vote du jury a désigné la grande gagnante, absolument parfaite pour ce rôle.

Mais ce n’est pas ça le plus important. L’important, c’est ce que chacune à accompli ce soir.

L’audace.
Le courage.
La démarche conquérante.
Le plaisir.
La confiance accumulée.
La fierté d’avoir été plus forte que les complexes.

Un commentaire sur “Un soir sur le tapis rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s