Maman, je peux offrir le cadeau de la fête des Mères à une autre que toi?

Ce dimanche, c’est la Fête des Mères et mes minis ne seront pas avec moi. C’est une des conséquences des calendriers de garde alternée avec laquelle j’ai appris à composer. Sauf que cette année, j’ai eu droit à une nouveauté de la part de ma blonde.

Du haut de ses six-presque-sept-ans, elle m’a annoncé que cette année, elle voulait offrir le cadeau de la fête des mères à l’épouse de son papa, en espérant que je ne sois pas trop déçue.

Moi? Déçue? Naaaaaaaaaaaaan

rage

Mais je n’allais quand même pas lui répondre qu’il n’en n’était PAS QUESTION! Que après l’avoir portée, mise au monde sans péridurale dans d’atroces souffrances, nourrie et bercée toutes les deux heures durant les premiers mois de sa vie, TOUS LES CADEAUX ET LES POESIES ME REVIENNENT DE DROIT!

A la place, j’ai continué à sourire, cherchant la meilleure réponse possible.

giphy

Bien sûr que j’étais triste et je le lui ai dit. C’est difficile à entendre mais est-ce une raison suffisante pour empêcher ma fille d’offrir ce cadeau à une personne avec qui elle passe la moitié de sa vie? La déception est-elle si grande que je ne peux pas accepter qu’elle veuille remercier une des personnes qui contribuent à son bien-être? Parce que cette histoire de cadeau de « fête des mères » ou « fête des pères » c’est avant tout une manière d’apprendre aux enfants à dire MERCI à ceux qui prennent soin d’eux.

Et depuis quatre ans, je ne suis pas la seule à le faire. Quand elles sont chez leur papa, cette belle-maman console, écoute, soutient, protège, encourage, gronde, joue, nourrit et s’assure que mes minis sont heureuses et en bonne santé. Et si elles avaient fait le choix de l’offrir à ma compagne, je n’aurais pas été autant touchée, je le sais. Mais c’est tellement facile de se sentir trahie, moins aimée, remisée au placard…

Est-est-ce vraiment le cas?

Imaginez un moment la situation suivante, très banale, d’un enfant à qui ses parents annoncent qu’il va avoir un petit frère ou une petite soeur. Que lui dit-on? Qu’il-elle sera moins aimé(e)? Que l’amour doit être divisé en deux et qu’il-elle en aura moins qu’avant?

NON. On lui explique que c’est une chance. Que le coeur et l’amour des parents est multiplié par deux, pas divisé. Que chaque enfant a une place spéciale. Que sa vie sera plus riche, plus belle, plus merveilleuse avec cette nouvelle personne dans sa vie.

Et bien pour nous, parents séparés, c’est la même chose. Avec la formation de nouveaux couples – lorsque les adultes engagés sont aimants et positifs – la vie de nos enfants se trouve enrichie. Ce ne sont plus deux adultes qui les aiment et les soutiennent mais quatre, sans compter les familles apparentées. Et rassurons-nous: leur coeur est tout à fait capable de s’agrandir pour aimer et faire une place spéciale à chacun d’entre eux.

jetaime

Mes enfants ne m’appartiennent pas

Je suis leur maman et rien ni personne ne changera cette réalité. Que le cadeau soit offert à Jacqueline, Murielle ou Angélique. Lorsqu’elle l’ofrira, mon nom ne disparaîtra pas de son certificat de naissance. Mais je pars du principe que mes enfants ne m’appartiennent pas. La seule chose qu’elles me doivent c’est le respect et l’obéissance tant qu’elles sont sous ma garde.

Alors, comme je l’ai dit à ma blonde, sa décision m’a rendue triste effectivement. Mais l’important, c’est l’amour qu’on se porte, pas les cadeaux qu’on s’offre. En y réfléchissant bien, c’est assez courageux pour une petite fille d’annoncer une telle décision à sa maman, sans craindre de blesser ou d’être moins aimée. Et si elle en est capable, je devrais pouvoir faire pareil et avoir entièrement confiance dans l’amour qu’elle me porte.

9 commentaires sur “Maman, je peux offrir le cadeau de la fête des Mères à une autre que toi?

  1. Ma fille voulait partager ses cadeaux de la fête des mères entre moi et la copine de son papa. Cela m’a particulièrement blessée parce que pour moi, mes enfants sont ma priorité alors que chez son père ce n’est pas le cas. Eux vivent dans le luxe ( voitures, vacances chères) mais ma fille ne peut rien leur coûter. J’étais écoeurée et dégoutée. Mes amies ont parlé avec ma fille qui s’est ravisee et m’a donné tous les cadeaux. Elle a fait un dessin pour la copine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s