Les trésors cachés des bibliothèques

Lorsque j’étais à l’école primaire, nous allions à la bibliothèque un vendredi après-midi par mois. C’était une vraie sortie, qui nous amenait à parcourir les rues de Bruxelles pour y arriver. Quitter le Boulevard du Midi sans se faire écraser, contourner le « bloc », où habitaient certains des copains, ne pas se disperser sur la place du Jeu de Balle et remonter ensuite vers la rue Haute, où se trouvait notre destination de l’après-midi. En arrivant, nous nous installions autour de grandes tables carrées où des livres avaient été déposés pour nous et nous lisions dans le silence jusqu’à ce qu’il soit temps de rebrousser chemin.

J’ai gardé un souvenir absolument merveilleux de ces visites parce que c’est là que s’est produit une de plus belles rencontres de ma vie: celle de la lecture-plaisir, du livre-évasion, de la littérature accessible et gratuite. Et heureusement que j’avais ce plaisir-là parce qu’il faut bien avouer que le lieu n’avait rien de très attirant! Cette bibliothèque n’était – comme beaucoup d’autres, qu’un espace bien trop gris et sérieux, où le silence et la poussière régnaient en maîtres.

Mais heureusement, en plus de 25 ans (gloups, tout ça???), beaucoup de choses ont changé dans les bibliothèques publiques.

D’abord, les coins pour les enfants sont devenus de véritables espaces « jeunesse », pensés pour accueillir le mieux possible les petits-futurs-jeunes lecteurs: sièges confortables (voire des poufs et des fauteuils), espaces sécurisés pour les tout-petits, étagères adaptées à la taille des lecteurs pour leur permettre de choisir eux-mêmes, organisation favorisant l’espace et la lumière lorsque le lieu le permet… Mais surtout, en 25 ans (#gloups #bis), les bibliothèques ont changé complètement de statut. Bien sur, elles restent des lieux où louer des livres et travailler lorsque le calme, l’espace ou le matériel font défaut chez soi. Mais elles sont aussi devenues des espaces culturels à part entière, où on peut s’installer une heure ou deux pour bouquiner, lire une revue ou même assister à un évènement.

Un programme varié

Aujourd’hui, beaucoup de bibliothèques organisent des activités pour petits et grands tout au long de l’année. Il est impossible de vous faire une liste exhaustive mais je vous livre ici ma sélection toute subjective en Hainaut (Charleroi et région du Centre) pour le mois de février. N’hésitez pas à vous y rendre ou à découvrir ce que proposent les bibliothèques près de chez vous. Il y a fort à parier que vous serez agréablement étonnés !

petits2

Samedi 3/02 – Bibliothèque Arthur Rimbaud – Charleroi – 071/31.58.89

Le p’tit Kili, c’est le rendez-vous mensuel pour les tout petits (6 à 36 mois). Pendant une heure, les bébés découvrent la littérature grâce à des histoires, des chansons, des marionnettes, des comptines,…

ptitkili

Mercredi 7/02 – Bibliothèque de Bracquegnies – 064 67 55 61

Ici, les enfants (6-12 ans) sont amenés à découvrir la pratique et les bienfaits de la sophrologie. Cette pratique simple peut aider l’enfant à apprendre à se détendre, à prendre conscience de son corps et à profiter des bienfaits au quotidien.

Semaine de carnaval (12, 14, 15 et 16/02) – Bibliothèque provinciale Jeunesse – La Louvière – 064/31 24 09

Les bibliothèques organisent très souvent des stages durant les vacances scolaires. Lors de celui-ci, les enfants de plus de 8 ans seront invités à bâtir, abattre, peindre et créer sur et autour des murs.

Samedi 17/02 – Bibliothèque Paul Verlaine – Gilly – 071/41.31.68

Découverte de jeux de société de toutes sortes (stratégie, coopération, manipulation, …) pour les enfants de 5 à 11 ans.

jeuxdesociete

Mercredi 28/02 – Bibliothèque de l’Avenir  – Gosselies – 071/37.48.52

Les « Récréations de saisons », ce sont des ateliers créatifs autour de l’hiver et des animaux en papier. A partir de 6 ans.

 

grands 2

Jeudi 8/02 – Bibliothèque de l’UT – Charleroi – 071/53.91.72

Une fois par mois, la bibliothèque de l’UT organise les jeudis de la philosophie. L’occasion de revisiter les classiques mais aussi d’échanger sur un thème et un auteur. En février, place à « La bonne foi » de Comte-Sponville.

jeudisphilo

Mardi 20/02 – Bibliothèque La bonne source – Fleurus – 071/822.470

Ciné-club autour du film « La Vague »: En Allemagne, aujourd’hui. Dans le cadre d’un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d’un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s’avérer tragiques.

lavague

Mardi 20/02 – Bibliothèque Marcel Cauchie – Houdeng – 064/28 23 62

La bibliothèque d’Houdeng propose ce soir-là un atelier d’écriture pour femmes, organisé en collaboration avec les Femmes prévoyantes du Centre et de Soignies.

Mercredi 21/02 – Bibliothèque Le Rayon (Le Vecteur) – Charleroi

Le Vecteur est un lieu culturel qui s’est doté d’une belle bibliothèque orientée vers les arts émergeants et les cultures transversales. Ils organisent également des ateliers comme celui du 21 février, animé par les éditions Tusitalia, où les participants (14-18 ans)seront amenés à devenir éditeurs le temps d’une journée.

15055861_10154812202131414_7390566561890704535_n

Du 2 au 28 février – Bibliothèque du T’chapitre – Chapelle – 064/44 17 09

Pendant tout le mois de février, la bibliothèque de Chapelle organise un grand nombre d’activités autour de l’érotisme sous toutes ses formes. Pour un public adulte uniquement.

26169228_1701630023208877_1525004785479310374_n

Un commentaire sur “Les trésors cachés des bibliothèques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s