Bilan 2017: les FLOPS

Après la liste des très bons moments de l’année, place aux FLOPS. C’est toujours moins amusant mais ça n’a pas beaucoup de sens de faire un bilan sans parler de ce qui n’a pas fonctionné…

Fear-of-failure

La vie professionnelle

En début d’année, j’ai signé un contrat… que je viens de rompre. J’ai pris cette décision pour une série de raisons importantes pour moi. Et je l’ai fait pour rejoindre une équipe et un job que j’ai hâte de découvrir. Mais il n’y a rien à faire, chaque départ est un échec. Je quitte des collègues, avec lesquels j’ai noué des liens et une entreprise dans laquelle je m’étais investie et où je me voyais bien faire un petit bout de chemin.

Pour 2018, le défi est grand: trouver mes marques avec une nouvelle équipe et dans une nouvelle entreprise. Affaire à suivre… 🙂

Le regard sur moi-même

Alors celui-ci, c’est un flop constant. A tel point que je me suis demandé si je devais le mettre dans cette catégorie ou ne pas en tenir compte du tout! Cette année encore, j’ai échoué à perdre du poids, refaire du sport, améliorer le regard sur moi-même,… Je suis toujours aussi honteuse et déçue de mon apparence, chaque photo de groupe est une souffrance, chaque passage devant un miroir me fait mal au cœur. En plus, mes enfants ont atteint le stade où elles sont conscientes que leur maman est grosse. Ce fut une claque supplémentaire mais qui n’a pas été suffisante, ni pour accepter ce que je suis, ni pour mettre en place ce qu’il faudrait pour changer.

En 2018? Je ne sais pas… Je ne prends plus de résolutions mais je ne peux pas encore me résoudre à décider de continuer comme ça.


La bonne nouvelle, c’est que je n’arrive pas à voir d’autre grand échec sur l’année écoulée. Certes, il y a eu bien d’autres choses qui n’ont pas fonctionné ou qui ont été sources de stress et de chagrin. Mais soit elles ne dépendaient pas de moi (et je réussis désormais à ne pas prendre comme un échec personnel ce qui dépend en partie d’autrui), soit elles n’ont pas été suffisamment fortes pour que je les considère comme des échecs au bout du compte. C’est pour ça aussi que j’aime ces bilans de fin d’année. Parce qu’avec le recul, on se rend compte que beaucoup d’évènements qui nous font ch… sur le moment sont anecdotiques sur l’ensemble d’une année.

 

 

 

 

 

 

Un commentaire sur « Bilan 2017: les FLOPS »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s