Comment désamorcer les conflits des petits avant qu’ils ne dégénèrent ? 

Ma mini n°2 (Mini J, pour les intimes) a une panoplie de copains: des filles, des garçons, des enfants plus jeunes, d’autres plus âgés, elle a une facilité folle à se faire des amis. Et dans cet univers, il y a ses deux amies-chéries-d-amour-pour-la-vie-entière, avec lesquelles elle partage pratiquement tout. Sauf que, en amitié comme en d’autres choses, les trios ne sont pas toujours faciles à gérer… Un jour, elles s’adorent et le jour d’après elles se disputent, faisant bloc à deux contre une. Jusqu’ici, ça s’est toujours arrangé tout seul. Mais il semble qu’une des trois cocottes vive de moins en moins bien ces chamailleries. C’est donc l’occasion pour moi de réfléchir à la manière dont on peut désamorcer ce genre de situations avant qu’elles ne dérapent.

Les disputes de cour de recré, il n’y a rien de plus banal et de plus naturel. Les humains, petits ou grands, sont ainsi faits : nous recherchons la compagnie de nos congénères mais nous trouvons très vite matière à nous plaindre du caractère de l’un ou des attitudes de l’autre. Rien de très alarmant quand ça se résoud naturellement. Mais si ça se transforme en mal-être chez l’enfant, il est préférable de réagir rapidement. Si vous êtes confrontés à ce type de situations, voici quelques astuces qui peuvent aider à désamorcer la situation.

  • Être attentif.ve au ressenti de l’enfant

Chaque enfant est différent. Sa sensibilité, son histoire, son état d’esprit vont influencer la façon dont il/elle réagit. Pour une même situation, l’un va rentrer bouleversé alors qu’une autre oubliera rapidement la dispute et passera à autre chose. Mais certains signes peuvent indiquer que quelque chose tracasse anormalement l’enfant: un changement d’humeur général, des bobos réguliers au moment d’aller à l’école, des cauchemars, un refus de manger, l’isolement ou l’agressivité alors que l’enfant n’en était pas coutumier.

  • Rappeler les règles de base 

Que ce soit en plein conflit ou de façon préventive, je trouve essentiel de rappeler quelques règles de base à nos enfants sur la manière de vivre ensemble. Etre amis (ou frères et sœurs) ne signifie pas qu’on peut tout faire et tout dire. Chez nous, je rappelle régulièrement que:

  1. Personne ne peut me faire du mal. Et je ne peux faire de mal à personne. Ni physiquement, ni verbalement. Les insultes, moqueries, remarques et jugements font parfois plus de mal que les coups.
  2. Même si on s’aime très fort et qu’on adore passer du temps ensemble, on a le droit de s’éloigner et de jouer seul.e ou avec d’autres ami.e.s pour ne pas que les disputes deviennent trop importantes.
  3. Quand on ne s’en sort pas tout.e seul.e, on en parle à un adulte. Instituteur.trice, parents, surveillant.e.s, ils sont là pour aider si besoin.

Ca peut n’avoir l’air de rien mais le fait de rappeler ces quelques règles indique à l’enfant qu’on y accorde de l’attention et qu’on est disponible en cas de besoin.

  • Demander l’avis et l’appui de l’enseignant.e 

Si le malaise semble venir de l’école, il est important d’en discuter avec l’enseignant.e dans un premier temps. Pour avoir son avis sur la question et pour attirer son attention sur l’un ou l’autre élément qui vous tracasse. Les instits voient nos marmots sous un angle différent, moins émotionnel, et assistent à leurs interactions avec les autres gamins. Leur point de vue est donc souvent intéressant.

  • En discuter avec les parents avec lesquels vous êtes en confiance

D’expérience, je sais qu’on a tendance à s’isoler face à une difficulté avec/chez nos marmots. Par peur d’être jugé.e ou parcequ’on s’est convaincu.e que les autres ne connaissent pas les mêmes problèmes, on garde beaucoup trop pour soi. Alors qu’échanger avec d’autres parents permet de relativiser, d’avoir des points de vue différents et de se sentir moins seul.e.s. Et rien que ça, c’est tout bonus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s