Et toi, tu mets quoi dans ton vagin ? 

Non, non, ce n’est pas une erreur. Je vous ai bien demandé ce que vous mettez dans votre vagin. (Si le mot vous choque, essayez de le répéter 15 fois tout haut: VAGIN, VAGIN, VAGIN, VAGIN, VAGIN, VAGIN,… on finit par s’y faire.) 

Donc, aujourd’hui, on parle de vagin, de règles et ce nouvel outil dans la lutte contre les coulées de sang: la coupe menstruelle (ou cup, pour les intimes)  !

cup2

C’est assez rigolo que je fasse un billet blog sur le sujet quand on sait le rapport étrange que j’ai toujours eu avec mes règles et mon « intimité ».

1992. J’ai 11 ans. Ma connaissance de la chose se limite à quelques rumeurs entendues dans les toilettes des filles sur du sang qui coule de « la-en-bas » et des douleurs horribles. Quand « ça » arrive, je suis terrorisée et mets des jours à annoncer l’horrible nouvelle à ma mère. (Amour et paillettes sur la tête de la copine qui a piqué des serviettes-couches-culottes pour m’aider.)

1998. Fin de secondaire. Je n’ai jamais mis un tampon de ma vie. Une de mes amies trouve que c’est trop con de ne pas essayer. Et me voilà dans sa salle de bains, avec une boîte de o.b., une notice à la con et elle de l’autre côté de la porte qui tente désespérément de m’expliquer comment faire. En vain. (Amour et paillettes sur toi aussi copine).

2001. L’odyssée du tampon commence pour moi. Une libération.

2011. Deux enfants de 2 ans et 5 mois. J’accepte un stérilet hormonal avec la promesse que je n’aurai plus de règles pendant cinq ans. Quand je me plains que j’ai envie de me jeter sous un train, mon gyneco me dit d’arrêter de geindre et d’être bien contente de ne plus saigner tous les mois.

2014. Je fais enlever cette merde. Je me sens libérée (délivréééeee) et me dis que 7 jours de sang par mois, c’est pas cher payé pour remettre mes hormones à l’endroit.

2017. Le bel âge. Ça me rend folle de savoir que les tampons sont remplis de crasses, que les serviettes sont parfumées, que les protections hygiéniques coûtent la peau du cul alors que ce sont des biens de première nécessité. Alors, au détour d’une série de conversations, en laïve ou sur les réseaux sociaux, je me dis que quand même, j’essaierais bien cette coupe menstruelle dont tout le monde parle.

Alors je l’ai achetée. J’ai laissé la notice dans la boîte et je suis allée chercher des conseils au même endroit que lorsque je dois changer un robinet ou trouver un tutoriel de couture : sur YouTube, parce-que rien ne vaut une bonne vidéo.

Je vous le dis tout de suite : il y en a des tonnes ! Des informatives, des drôles, des absurdes. Mais ne n’en n’ai trouvé aucune qui montre RÉELLEMENT comment on introduit ce truc. J’ai même fait un rapide passage sur la plate-forme pour adultes et il n’y avait rien de rien de rien. C’est quand même dingue qu’on puisse trouver des vidéos de pénétrations dans tous les sens mais pas une seule sur l’introduction de la cup. Ceci dit, j’ai peut-être abandonné trop vite, l’utilisation du mot « cup » sur ce genre de sites donne droit à des résultats… dangereux, dirons-nous 😁

Avec toutes les informations que j’ai glanées, j’ai tenté le coup… et j’ai été vraiment surprise ! Très honnêtement, quand on connaît un peu la géographie de son corps, il n’y a rien de bien sorcier dans l’utilisation de la cup ! Il faut se détendre et s’y reprendre plusieurs fois pour avoir le coup de main mais on est loin de ce que je craignais:

  • Si ca rentre, ça sort. On peut ressentir un léger effet ventouse mais, pas de panique, les organes ne bougeront pas. Il suffit de se détendre, de bouger un peu la cup, et hop, ça vient tout seul.
  • Non, on n’en met pas partout. Enfin, pas nécessairement. Le flux des unes n’est pas celui des autres mais si vous la changez régulièrement et que vous y allez doucement, il n’y a pas de raisons que votre salle-de-bains ressemble à une scène de Shining.
    giphy

Je ne sais pas si elle va devenir ma protection unique; j’ai quand même l’impression que dans certaines circonstances « les outils classiques » restent plus pratiques. Mais je suis contente d’avoir la possibilité de choisir cette alternative écologique, saine et économique si je le veux, quand je le veux.

Et vous, vous avez déjà tenté la cup ? Convaincue ou pas vraiment ? 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s