Apprendre la gentillesse à nos enfants

Parmi les magazines que je lis, il n’y a plus que le FLOW que j’achète systématiquement. C’est un magazine qui me convient bien, avec ses articles éclairants et orientés vers la créativité, la pensée positive et le développement personnel. Dans le dernier numéro, un article sur la gentillesse a particulièrement retenu mon attention.

J’ai longtemps eu honte mais voilà – j’en profite pour mon faire mon deuxième coming-out (pardon maman, pardon les amis): je suis une gentille. Une vraie. Mais comme ce n’est pas considéré comme une qualité par tout le monde, ça fait du bien quand des voix s’élèvent pour remettre la gentillesse au goût du jour. Cet article dans le Flow en fait partie mais pas seulement. Récemment, SoFille en avait fait le sujet de sa chronique radio, m’inspirant gratitude et satisfaction.

Toutes ces voix sont libératrices: oui, on peut être gentil.le et le revendiquer! En tant qu’adulte, on peut apprendre à s’affirmer tout en faisant preuve de gentillesse. On peut trouver le juste milieu entre paillasson et hérisson. Mais qu’en est-il de nos enfants? Leur apprend-on à être gentil.le.s et fièr.e.s de l’être?

Mais quelle question! Bien sur qu’on demande à nos enfants d’être gentil.le.s! M’enfin! Suffit de nous entendre, parents, leur répéter d' »être gentil.le.s » comme on leur répète de « ranger »: sans leur donner la moindre idée de ce que ça signifie et de comment y arriver. C’est que nous mêmes utilisons l’injonction pour dire plein de choses différentes…

Et sois bien gentil en classe, Richard-Abdel. 
(Ne te fais pas punir. Ni remarquer. Ni envoyer chez le Directeur.)

Tu seras bien gentille avec ta copine et ses parents, Angélique-Patrick!
(Tu ne te bagarres avec personne, tu ne recraches rien de ce qu’on te propose à manger et tu évites de me mettre la honte.)

Sois gentil.le, va jouer ailleurs!
(Est-ce qu’on peut discuter boire tranquillement entre adultes sans être interrompu.e.s toutes les quatre secondes?)

Fais un effort, sois gentil.le avec ta.tes soeur.s/frère.s!
(JE VOUS EN PRIE, arrêtez de vous disputer pour rien et de me demander d’intervenir dans un conflit plus compliqué à comprendre que celui du Moyen-Orient!)

Et on peut continuer comme ça longtemps…

Trop souvent, les injonctions de gentillesse qu’on donne à nos enfants sont associées au fait d’être calmes, lisses, silencieux.ses, sages, mignon.e.s. Bref, à ressembler à des enfants qui dorment. (Oui, les miennes ne ressemblent à ça que quand elles dorment.) Alors que la gentillesse, c’est tellement plus que ça! Nos marmots auraient tout à gagner à être gentil.le.s. Vraiment.

Elles/Ils apprennent de cette façon qu’on peut offrir du bonheur, simplement et gratuitement, et se sentir fièr.e.s et heureux.se.s en retour. Un bonjour, un sourire, une attention, un peu de temps, un dessin.

Ils /Elles apprennent aussi à être attentif.ve.s à ceux qui les entourent. Accueillir un nouveau, laisser une deuxième chance, connaître avant de juger, pardonner et demander pardon.

Apprendre et découvrir la gentillesse permet aussi à nos marmots de se sentir en sécurité, en confiance. Adultes et enfants ne sont pas là que pour faire du tort les un.e.s aux autres. On peut s’aider, se soutenir. 

Et non, cela ne signifie pas qu’ils/elles vont « se faire dévorer par les méchant.e.s de la cour de récré ». Ni qu’elles/ils doivent faire confiance aveuglément à chaque adulte. Leur sécurité, le respect de leur corps et de leur intégrité doit être une priorité. Mais ce n’est pas incompatible.

De la même façon, leur apprendre à rendre coup pour coup ne va pas « les préparer à la rudesse du monde ». Rien ne préparera jamais un.e enfant aux coups durs que la vie lui réservera. Par contre, on peut lui donner les outils pour se sentir heureux.se et en confiance. On peut lui permettre d’engranger des sensations et des souvenirs positifs. On peut lui apprendre à demander de l’aide puisqu’elle/il a appris à en donner.

On peut lui apprendre à être gentil.le, vraiment gentil.le. Et fièr.e de l’être.

 

 

 

3 commentaires sur « Apprendre la gentillesse à nos enfants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s