Embrouillabouddhiste

En ouvrant ma page Facebook ce matin, je tombe sur un statut de Marie (qui passe un séjour qui nous rend tous verts de jalousie au Japon) sur lequel elle demande des informations pour expliquer à son ado ce qu’est le bouddhisme. Avec quelques clics et l’aide de mon ami Google, je lui ai déniché le site dhammadana qui « a été conçu pour expliquer le Bouddhisme de manière simple aux jeunes personnes et qui peut aussi être utile aux adultes qui cherchent des textes basiques sur le Dhamma. »

Je ne sais pas si Marie l’a trouvé utile mais moi, j’en ai profité pour le lire et apprendre un truc ou deux histoire d’être prête le jour où les minis me demanderont « Maman, le Bouddhisme c’est quand on boude tout le temps? »

Au fur et à mesure de ma lecture, je découvre que le bouddhisme est une plus une manière de vivre qu’une religion faite de croyances et qu’il est basé sur l’apprentissage du détachement et la pratique d’une vie généreuse, vertueuse et méditative.

Et tout ça me parle. Beaucoup.
Parce que j’essaie d’être positive et bienveillante avec ceux qui m’entourent. En plus, je pratique la pleine conscience (dès que j’y pense en tout cas). Seule cette histoire de vertu pourrait poser problème. Je décide alors, pour en avoir la certitude, de calculer mon score de vertu grâce aux cinq préceptes détaillés dans le site:

Ne pas tuer

J’étais prête à m’accorder un point facilement mais…

Il faut même éviter de tuer les animaux, parce que ce sont aussi des êtres qui souffrent quand on leur fait du mal. Si tu respectes bien les animaux, même les petits insectes, parfois ils le sentent et sont plus gentils avec toi.

Mert’ !
Comme je n’hésite jamais à aspirer et zigouiller les papillons de nuit, ces êtres diaboliques et répugnants, je décide de ne m’accorder qu’un demi-point.

SCORE: 0,5 point

 

 

Ne pas voler 

J’ai bien lu tout le descriptif et il n’est fait aucune mention du fait d’emporter les savons et shampoings mis à disposition dans les chambres d’hôtel.
Et hop, un point facilement gagné.

SCORE: 1 point

 

Ne pas avoir de méconduite amoureuse

Je suis sure que le bouddhisme préconise de se détacher du passé pour vivre dans le présent. Et dans le présent, je gagne un point de plus.

SCORE: 1 point

 

Ne pas mentir

Et là, je suis embêtée. Parcequ’il y a mentir et « mentir ».
– Eviter de blesser, c’est mentir?
– Faire vivre Saint-Nicolas et la petite souris dans l’imaginaire de mes enfants, c’est mentir?
– Dire que j’ai mangé « un p’tit truc » quand en fait je suis passé au fastfood avec les collègues, c’est mentir?Hum. Va pour un demi point. C’est important d’être bienveillant avec soi-même aussi.

SCORE: 0,5 point

 

Ne pas boire d’alcool

Pardon?
D’abord, j’ai cru que c’était l’adaptation pour les enfants et les ados qui justifiait une telle clause de vertu. Alors j’ai cherché d’autres sources qui me diraient l’inverse. Et bien non. C’est pareil partout.Et là, si je vous dis que mes deux enfants ont 20 mois d’écart, vous devriez comprendre pourquoi je ne peux pas arrêter l’alcool avant qu’elles soient majeures. (Au moins!)

SCORE: zééééééro

 

LE BILAN

Pour une femme aussi imparfaite que moi, je suis finalement assez contente de m’en sortir avec un résultat de 60% à mon (auto)examen de vertu!

Disons qu’au lieu du bouddhisme, je vais plutôt m’engager sur la voie de l’embrouillabouddhisme. C’est pareil, mais avec un peu plus d’embrouilles… et un verre de vin!

3 commentaires sur « Embrouillabouddhiste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s