Maman, c’est quoi Internet ?

Le samedi matin, c’est toujours pareil : les Minis se lèvent à l’aube, jouent un peu dans leur chambre, essayent de ne pas (trop) se disputer et quand elles n’en peuvent plus…

Porte qui s’ouvre
Chuchotements
Petits pas sur le lino
Petit bisou tout chaud

« Mamaaaaaaaaaaaan ? On peut avoir un film ? » (C’est généralement Mini n°2 qui vient en mission, envoyée par la grande, en échange d’une promesse quelconque…)

Le rituel est bien rodé : je négocie quelques minutes de rab, elles m’appellent, je grogne, elles font leurs yeux doux… et je finis par me lever.

Faut savoir que chez nous, il n’y a pas de tv (oui, oui, vous avez bien lu : pas-de-télévision) et de façon générale, pas d’écrans durant la semaine. Alors, le samedi matin, on fait appel à notre ami Netflix.

kids2

Sauf que la dernière fois, horreur-malheur, plus d’internet. Et là, nous avons entamé un joli dialogue de sourdes :

Il n’y a plus d’internet, faut choisir un DVD ou un film qui se trouve déjà sur l’ordinateur.
– Mais c’est toujours sur l’ordinateur qu’on regarde.
– Oui, mais Netflix, c’est sur Internet. Et on n’a plus Internet.
– Mais pourquoi ?
– Parcequ’il y a une panne, ça arrive.
– Mais l’ordinateur, il fonctionne, je le vois !!!
(Vous le sentez, l’agacement de l’enfant qui ne comprend pas ?)
– Oui, mais ce qui se trouve sur l’ordinateur et ce qui se trouve sur Internet, ce n’est pas pareil.
– Mais c’est quoi internet alors !?

Vous et moi, on sait ce qu’est Internet. Et nos enfants, ils savent que c’est un-truc-un-peu-magique-où-on-trouve-tout. Mais au-delà de ça ? Comme elles m’ont laissée un peu sur le carreau avec cette question très censée, j’ai tenté de trouver des réponses.

Imaginez une ville.
Chacun de ses habitants a des connaissances particulières : certains savent cuisiner, d’autres écrivent très bien ou font de beaux dessins. Il y a ceux qui connaissent plein de blagues et ceux qui sont au courant de ce qui se passe dans les villes voisines. Les photographes, les bricoleurs, les raconteurs d’histoires. Mais chacun d’entre eux ne peut partager ce qu’il sait qu’avec les gens qu’il connait. Ce qui est bien dommage.

Un jour, dans cette ville, quelqu’un construit un énorme mur blanc au milieu de la ville et y accroche des marqueurs et des feuilles de couleurs.

jecriscequejeveux2

Et petit à petit, chacun vient y inscrire quelque chose. Une recette de gâteau à la vanille, un poème, les paroles d’une chanson. Des photos de chats. Des blagues. Des textes de colère. Des textes de joie. Des gros mots et des textes très laids aussi, ça arrive quand on donne la parole à tous. Certains n’auront pas envie d’écrire quelque chose mais beaucoup viendront lire et apprendre.

Et de jour en jour, ce mur se remplit, on met des feuilles les unes sur les autres, les photos débordent, les gens accrochent des BD’s, des livres à partager, des CD’s avec de la musique, des DVD’s avec des films. Tout le monde a accès à ce qui s’y trouve.

Maintenant, imaginons le monde au lieu de cette ville…

Impossible de construire un mur pareil. Il ne serait pas assez grand, tout le monde ne pourrait pas le voir. (Et les trop grands murs, ça sépare les gens, c’est triste aussi). Pourquoi alors ne pas inventer un mur « imaginaire » – virtuel – qu’on ne peut pas toucher mais auquel on pourrait accéder et sur lequel on pourrait écrire avec des ordinateurs ?

Les premières recherches datent de plus de 60 ans. Les informaticiens et les informaticiennes de l’époque ont cherché comment faire communiquer les ordinateurs les uns avec les autres. D’abord pour partager des informations scientifiques, puis pour échanger sur des tas d’autres sujets. C’est comme ça que, petit à petit, Internet est né.

Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain ! Il a fallu des années de recherches et plein de découvertes scientifiques pour arriver au résultat que nous connaissons maintenant. Chaque ordinateur, ainsi que certaines tablettes ou téléphones, peuvent soit fonctionner tout seuls, soit se connecter à Internet. Et, quand la connexion fonctionne, Internet nous permet d’avoir accès à des millions d’informations, de recettes, de vidéos, de musiques, dans toutes les langues !

Quand la connexion fonctionne.

Quand elle ne fonctionne pas, on peut juste regarder un bon vieux DVD.
Ou zapper le rituel du film du samedi et aller faire de la trottinette 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s